CONATEL

Conseil National des Télécommunications

Désormais, tous les citoyens doivent s’identifier pour acheter une carte SIM.

Les deux opérateurs de téléphones mobiles ont confirmé leur disposition à respecter la décision du Conseil National des Télécommunications (CONATEL) relative au processus d’identification de tous les acheteurs des Cartes SIM. C’est ce qu’a laissé entendre, les Présidents Directeurs Généraux de la DIGICEL, Monsieur Maarten Boute et de la NATCOM, Monsieur Le Van Pai dans leurs déclarations respectives au cours d’une conférence de Presse conjointe donnée, ce jeudi 12 novembre 2020 à l’hôtel Montana.

Le mot d’ordre est clair : tous les détenteurs de Cartes SIM activées doivent être clairement identifiés suivant la Décision  Règlementaire adoptée par le CONATEL.

En cas de non-respect des dispositions contenues dans cette nouvelle décision règlementaire qui sera publiée dans le journal Officiel Le Moniteur, des sanctions administratives sont également prévues à l’encontre de tout opérateur fautif.

Le CONATEL poursuit sa démarche d’identification des acheteurs de cartes SIM, lancée depuis le 3 novembre dernier lors d’un point de presse. De ce fait, sur tout le territoire national, tous les acheteurs de carte SIM doivent se doter d’une pièce d’identité pour que leur numéro de téléphone puisse être activé, c’est-à-dire jouir de tous les services offerts par l’Opérateur.

Pour mettre en œuvre cette décision du CONATEL, la DIGICEL et la NATCOM emboitant le pas, ont créé deux applications utilisables sur les smartphones dénommées DICUREG pour  la DIGICEL et MBCCS  pour la NATCOM.

Ces deux applications serviront à identifier tous les acheteurs de cartes SIM en prenant la photo de la pièce d’identité de l’acheteur. Les informations de la pièce d’identité sont envoyées dans la base de données de l’opérateur concerné. Celui-ci vérifie les informations avant l’activation de la nouvelle carte SIM.

Selon, le Directeur Général du CONATEL, Monsieur Jean Guillaume, cette démarche ne concerne pas, dans cette première phase les anciennes cartes SIM. Pour l’instant les opérateurs ciblent les nouveaux demandeurs de cartes SIM. Il y’aura une deuxième phase qui envisage de régulariser les anciens clients.

Toute une pédagogie a été mise en place. Il s’agit de s’assurer de la légalité de cette décision. Le CONATEL prévoit de publier la résolution de la décision juridico-réglementaire liée à ce dossier. Toutes les dispositions relatives à l’identification d’une carte SIM seront prises en considérations : définition des points de vente, chaine de vente, processus de vente et sanctions, etc.

Les opérateurs ont manifesté leurs intérêts pour la pleine réussite de ce projet. Ils s’engagent à respecter le délai  du 3 janvier 2021 accordé par le régulateur (CONATEL) pour l’identification de toutes les cartes SIM en circulation sur le territoire national.

/ Actualités

L’Organe Exécutif du Conseil National des Télécommunications (CONATEL), par l’intermédiaire de son Directeur Général, Monsieur Jean Marie Guillaume, lance officiellement la campagne de sensibilisation et d’identification des cartes SIM sur toute l’étendue du territoire national, ce Mardi 3 Novembre...
1. CONTEXTE Du 9 au 14 mars 2020 le Conseil Nationale des Télécommunications, CONATEL, a effectué des tests sur la qualité des services voix et données des opérateurs de téléphonie mobile dans le Département de l’Ouest.   Ces tests procèdent des activités régulières du régulateur du...

Psugo Graph

Programme de Scolarisation Universelle Gratuite Obligatoire (PSUGO)

Recette collectée pour la période
Juillet 2011 au 30 septembre 2020
USD 183,979,307.96

/ twitter

/ restez-connectés

   

Image de sensibilisation