CONATEL

Conseil National des Télécommunications

Matthew a laissé des pertes et dommages énormes

Le passage de l’ouragan Matthew en Haïti, les 3 et 4 octobre 2016, a provoqué des pertes énormes dans le secteur des télécommunications, particulièrement dans les départements du Sud, de la Grand’Anse et des Nippes. Les réseaux des opérateurs de téléphonie mobile, des fournisseurs d’accès à l’internet (FAI), ainsi que les installations des stations de radiodiffusion n’ont pas été épargnés. Ils ont aussi subi d’importants dégâts qui ont pratiquement paralysé leur service dans les susdits départements.

Le réseau de transmission de la NATCOM a largement été frappé par le passage de l’ouragan Matthew laissant les faisceaux hertziens et câbles fibre optique hors service. Plus de 250 BTS (équipements de transmission, matériels électriques et maisonnettes, pour la plupart des cas) ont été endommagés, et plus d’une centaine de sites de transmission de la NATCOM ont vu leurs tours d’antenne s’écrouler sous la force des vents de l’ordre de 240 Km/h. Son réseau en fibre optique a connu également des dommages importants sur plusieurs tronçons : au niveau de la nationale No2 et sur la route menant vers la Grand’Anse.

De plus, les routes d’accès aux sites de transmission ont été coupées suite à la furie des eaux qui ont inondé les zones d’intervention. Par ailleurs, un magasin préposé au stockage d’équipements a été également détruit. Grosso modo, les pertes de la NATCOM sont estimées à quinze millions de dollars américains (15M USD).

La Digicel, de son côté, a également enregistré des dommages importants, notamment un total de 12 tours d’antennes écroulées, 52 BTS hors service, 36 équipements de transmission micro-onde en état d’arrêt, 76 systèmes d’alimentation en énergie électrique défectueux (génératrices, panneaux solaires, batteries, accessoires).

Par surcroît, son réseau en fibre optique est aussi endommagé en plusieurs points sur la nationale No 2 et sur la route menant vers Jérémie, des clôtures de sites de transmission effondrées, et un magasin d’entrepôt d’équipements de la compagnie détruit dans la zone de Chardonnières.

Pour ce qui est de la “Access Haïti”, une dizaine de sites de transmission, (11 au total), utilisés pour des liaisons hertziennes ont été détruits. A noter aussi les cas de vol et de cambriolage de ces sites par des malfrats et visiteurs mal intentionnés qui ont emporté des batteries, inverters et autres équipements d’importance.

D’autre part, la majorité des tours d’antennes des stations de radiodiffusion dans les départements suscités sont tombées. Les équipements des studios de production et les équipements de diffusion sont sérieusement endommagés ou emportés par les vents en furie et les eaux de pluie. Au lendemain du passage de l’ouragan Matthew, 2 stations de radio FM sur une trentaine émettaient encore dans la ville des Cayes, 2 à Miragoane et 1 à Jérémie.

Le tableau ci-dessus résume les pertes et dommages enregistrés dans le secteur des télécommunications.

Télécharger le document: 

/ Actualités

La veille de la Commémoration de la bataille de Vertières, du 15 au 18 novembre 2017, le Conseil National des Télécommunications (CONATEL) a organisé au Complexe Administratif du Cap un atelier de formation en réparation de téléphones cellulaires à l’intention d’une trentaine de jeunes du Cap-...
L'organe Exécutif du Conseil National des Télécommunications (CONATEL) a procédé ce vendredi 6 Juin 2017 à la remise d’un lot d’équipements qui contient un Exciter et un STL receiver de marque RVR, au Rev. Pasteur Gerard Forges, PDG de la Station de Radio Roc Solid FM, émettant à Tabarre 27 sur la...

Programme de Scolarisation Universelle Gratuite Obligatoire (PSUGO)

Recette collectée pour la période
15 juin 2011 - 09 mars 2017
USD 142,263,932.38

Plus de détails

/ twitter

/ restez-connectés

   

Image de sensibilisation